I=I


indétectable, est intransmissible

I=I est une récente campagne qui a comme but de parvenir un simple message : si vous vivez avec le VIH et vous avez atteint une charge virale indétectable, vous ne pouvez pas transmettre le VIH sexuellement. En étudiant des couples duquel un des partenaires est vivant avec le VIH et l’autre n’est pas, les experts ont accumulé une telle quantité de données qu’ils peuvent déclarer que les personnes vivant avec le VIH qui ont atteint une charge virale indétectable ne peuvent pas transmettre le VIH sexuellement.

Qu’est-ce que ça veut dire, « une charge virale indétectable » ?

Si quelqu’un vivant avec le VIH a atteint une charge virale indétectable, la concentration du virus dans le sang est trop peu d’être dépister par un testing. Ce dernier ne dit pas qu’on a été « guéri » : tout simplement, ça veut dire que votre traitement a réussi de réduire la quantité du virus VIH dans le corps.

 Qu’est-ce qu’est l’importance de I=I pour les personnes vivantes avec le VIH?

Quand votre traitement contre le VIH a réduit la quantité du virus dans le sang jusqu’au point qu’il n’est plus détectable, vous n’avez plus de risque de transmettre le VIH à votre partenaire sexuel. Pour que cette stratégie de prévention soit fiable, il faut continuer des tests sanguins réguliers afin d’être sûr que votre charge virale reste indétectable.

Pour rester au courant des nouveaux développements concernant I=I, consulter le site web de CATIE :

https://www.catie.ca/fr/visionpositive/ete-2017/ii

Est-ce que je suis obligé(e) de dévoiler mon statut VIH à mon partenaire sexuel ?

Il est important de savoir que votre statut VIH emporte l’obligation de le dévoiler à votre partenaire sexuel dans certaines circonstances. Conformément au Code criminel du Canada, on peut être accusé d’agression sexuel si on ne dévoile pas sa séropositivité à son partenaire sexuel – même si le partenaire ne contracte pas une infection à VIH.

La seule circonstance dans lequel quelqu’un vivant avec le VIH n’est pas obligé de dévoiler sa séropositivité est comme suit : un condom est utilisé pendant la relation sexuelle, et le partenaire séropositif a une faible charge virale (définit comme moins de 1 500 copies/mL). Pour plus d’infos concernant les obligations légales des personnes vivant avec le VIH, consultez le lien ci-dessous :

http://www.aidslaw.ca/site/hiv-disclosure-and-the-law-a-resource-kit-for-service-providers/?lang=fr